kwame nkrumah nuit$

L’Avenue Kwame Nkrumah, théâtre d’une deuxième attaque djihadiste après celle de janvier 2015. (Image d’archives aux fins d’illustration).

On en sait un peu plus sur les tirs à l’arme de guerre qui ont eu lieu sur l’Avenue Kwame Nkrumah de Ouagadougou  dimanche 13 août à 21h30.

Comme nous l’écrivions du fait de notre proximité du théâtre des tirs au moment de leur survenance, les premiers éléments que nous avons recueillis attestent que c’est bien le restaurant La Véranda et aussi un autre situé à 20 mètres, Aziz Istanbul, qui en ont été la cible. Ces deux établissements sont positionnés sur le même créneau du fast-food et des spécialités européennes que le Cappuccino. Ils offrent tout comme leur concurrent des terrasses larges ouvertes sur l’Avenue Kwame Nkrumah, sur lesquelles les Ouagalais aiment à s’installer les soirs.

Selon des sources proches des services de sécurité, il s’agirait bien d’une attaque djihadistes à laquelle les forces de sécurité ont promptement réagi.

John G. Gogouahi